PSY EDUC 37
Accompagnement Personnel

LEA DE RAEMY
Cabinet
à 15km de Tours Nord
D 4 - 37380 NOUZILLY

06 58 00 52 58
09 81 68 22 37
contact@psy-educ-37.fr

Facebook psy éduc 37 linkedin psy éduc 37 viadéo psy éduc 37 viadéo psy éduc 37

Ateliers

 

 

 

 

NOUVEAU : "Ecriture et histoires de famille" 2016-2017

Co-animation avec MARIE REMANDE, Association Les cris de l'écrit


Atelier mensuel co-animé par Léa de Raemy spécialisée en analyse transgénérationnelle et Marie Remande professionnelle de l'écriture.


Venez écrire votre histoire et celle de vos racines pour évoluer dans votre développement personnel ou transmettre un écrit généreux et créatif aux générations futures.


Un samedi par mois de 14 h à 16h30 à l'Ilot Mirabeau, 15 rue Gutemberg Tours,

les 8 oct, 12 nov, 03 déc 2016, 14 janv, 11 fév, 18 mars, 8 avril, 13 mai et 17 juin 2017.


Tarif : 30 € par atelier,

nscription à l'année.

Possibilité paiement en plusieurs fois.


Renseignements :
Marie 06 07 46 18 58 - marieremande.fr
Léa 06 58 00 52 58 - www.psy-educ-37.fr

 


 

 

 



----------------------------------------------------------------------------------------------------------------    


Samedis de l'éducation 2014-2015-2016



Vous voulez discuter sur des thèmes précis :


Je vous propose un atelier le samedi matin, entre 9h30 et 11h30

avec inscription au 06 58 00 52 58 ou par internet à la rubrique Contact 


POUR TOUS LES PARENTS AVEC ou sans LEUR(S) ENFANT(S)


 

Venez poser toutes vos questions, inquiétudes ou demandes,

Concernant les relations avec les enfants,

leur comportement et mode de vie, leurs copains,

la scolarité, le rythme, le sommeil,

leurs habitudes, la gestion des temps d'"écran"

les évolutions selon les âges,

la sexualité

les familles recomposées, le divorce  ...

ou autres questionnements

 

 

Un atelier se déroule ainsi : 

ACCUEIL

QUESTIONS

ÉCHANGE sur le THEME DE VOTRE CHOIX 

avec CONVIVIALITE et RESPECT

 

Le tarif d'un atelier est de 7 € / Famille.

 
  

 

 

Pour en savoir plus, pour se renseigner sur des questions plus personnelles, n’hésitez pas à me contacter, vos demandes seront entendues,

 


LA PHRASE PHARE du 25/01/2014 :

 

"Aller mieux, pour que les enfants en bénéficient" ? est-ce possible ? pourquoi un travail sur soi ?

il est certain qu'un parent heureux rend son enfant heureux DURABLEMENT, l'enfant perçoit inconsciemment et consciemment votre bonheur, votre bien-être intérieur. Même si vous n'êtes pas toujours disponible pour lui, il est "en sécurité" et peut grandir en paix et en harmonie.

Pour illustrer la vraie nécessité d'une analyse, nous avons trouvé un texte qui décrit parfaitement cela.

 Ce texte est de Juan-David Nasio, psychanalyste français d'enfants et d'adultes, né en 1942, auteur de plusieurs livres.

C'est une intervention qu'il a faite en oct 2004 mais qui est toujours aussi vivante dans la profondeur des évidences d'une qualité de vie : La Psychanalyse peut-elle guérir ?
à retrouver dans la RUBRIQUE ACTUALITE du 25/01/2014 ou sur la page facebook. même date.

 

La semaine prochaine : il a été proposé un débat sur le thème du RESPECT et de la CONFIANCE.

Bonne semaine à tous et à la semaine prochaine, samedi à Monnaie, Bienvenue à Tous. 

 

-(-(-(-

 

LA PHRASE PHARE du 01/02/2014 :

 

Le respect et la confiance : effectivement, ce sujet est venu dans cet atelier,

"Celui qui vous respecte n'a pas besoin de vous réclamer votre confiance". En effet, c'est naturellement que vous sentirez à quel point l'Autre est fiable, percevez et restez vigilant, assurément. Il ne s'agit pas fermer les yeux ou mettre la tête dans le sable. Il s'agit de développer notre libre-arbitre, notre discernement, notre Présence et notre responsabilité. 

Dans les pages du livre "Les mots qui polluent, les mots qui guérissent" de J. et C. Messinger, il est indiqué que "confiance en soi" a son versus "méfiance en soi". Si j'ai confiance en moi, cela signifie que je me fais confiance....

et, alors, je suis + ouvert pour voir, autour de moi, les vraies personnes de confiance. 

En ayant confiance en moi, je me respecte.

 

Et ce soir (02/02/2014), je vois sur facebook, un écrit émanant du site du Dalaï Lama, qui nous rappelle à quel point nous devons aussi NOUS respecter en respectant NOTRE parole : 

 

"Dalaï Lama (en français)

Les mots à bannir

Il faut choisir ses mots, car les mots que l'on prononce ont un impact sur nous. Des mots, des expressions négatifs, limitants, entretiennent en nous, peurs, limitations, culpabilités, auto-dénigrement. Si l'on repère qu'on les prononce, penser qu'on les met dans une corbeille de papier (ce que l'on peut d'ailleurs faire réellement pour donner une portée symbolique forte à cette décision).

Les mots à exclure sont de ce type :
◾ impossible
◾ Je ne fais qu’une petite intervention
◾ essayer
◾ mais...
◾ Je ne vais pas vous faire perdre votre temps trop longtemps
◾ il faut
◾ je ne peux pas
◾ si seulement 
◾ toutes les expressions négatives (comme "Ne pensez-vous pas que…")
◾ de toute façon
◾ je dois
◾ difficile
◾ l'ennui
◾ le problème
◾ le souci

Une communication nourrissante abandonne ce langage auto-destructeur et repose sur des paroles de joie, de pouvoir (je peux). "

 

La semaine prochaine : compte tenu des demandes, il est possible que nous parlions de fratrie et notamment des réactions du premier enfant quand un second arrive.

Bonne semaine à tous et à la semaine prochaine, samedi à Monnaie, Bienvenue à Tous. 

 

 )-()-()-(

 

LA PHRASE PHARE du 08/02/2014 :

 

Dans cette matinée, il est venu un sujet "LE LIEN"

le lien dans tous ses états :

créer du lien ou se libérer de nos liens,

faire ou défaire,

aimer ou rejeter,

construire ou détruire nos liens,

être ou vivre  ..... s'adapter et retrouver notre identité !

 

Les liens ne sont pas forcèment des attachements qui étouffent ou que nous devons subir.

Les différents outils, que j'utilise, servent à regarder, prendre conscience et aimer nos liens.

S'ouvrir et comprendre nos liens passés avec nos ancêtres,

présents avec notre entourage,

et même futurs pour nos projets tellement désirés.

Et le lien entre nos enfants, et entre nous et eux ? où en sommes-nous ?

Matinée riche d'enseignements sur la profondeur pour vivre agréablement et dans la durée, toutes les relations que nous avons avec le monde, celui qui nous entoure et par extension, notre vécu et nos ressentis d'un monde qui bouge. 

Tout ceci compose le travail que je vous propose dans mon cabinet à Monnaie.

 

A la semaine prochaine, samedi matin entre 9 h 30/11 h 30, à Monnaie, Bienvenue à Tous.

Nous reprendrons le sujet de la fratrie. 

Bonne semaine à tous.

 

'-)-)-)-

 

LA PHRASE PHARE du 15/02/2014 :

 

Une note sur l'atelier du samedi 15/02 où "la fratrie s'enrichit" :

A l'arrivée d'un nouveau bébé, chaque membre de la famille bouge.

Pourquoi penser d'office à la "jalousie" comme quelque chose d'inévitable entre les frères et soeurs.

Quel contenu donne-t-on à ce mot ? 

Chaque fantaisie ou chaque "crise" des premiers enfants n'impliquent pas forcèment la jalousie mais plutôt des questionnements directs aux adultes.

En travaillant sur nos blocages, nos soucis, il sera plus facile d'éviter ou de comprendre les noeuds inconscients ou conscients qui peuvent s'installer.

 

A la semaine prochaine, samedi matin. Bienvenue à Tous.

Bonne semaine.

 

 %6%6%6%

 

Pour ce samedi du 22/02/2014 :

 compte rendu sur le thème de la "libération" : est-ce qu'un travail sur soi peut libérer ? notamment avec l'aide du transgénérationnel ?

Non seulement cela libére la personne elle-même, mais aussi son entourage.

Il ne s'agit pas de culpabiliser les autres ou les ancêtres,

il ne s'agit pas d'humilier quelqu'un d'autre pour se sentir mieux,

et il ne s'agit pas de se déresponsabiliser !

Au contraire, c'est devenir enfin adulte ! et gérer intelligemment tout le trop-plein qui nous assaille.

 

 

ù-ù-ù-ù-ù

 

Pas d'atelier le 1 mars exceptionnellement

 

-=-=-=-=-=

 

Comme prévu sur le calendrier,

pas d'atelier le 8 mars 2014

 

-=-=-=-=-=

 

 

Deux samedis 15 et 22 mars :

sur le thème des phobies scolaires, trop graves, trop importantes, trop sérieux pour croire que cela va "passer"

cet article est parfaitement en accord avec les sujets traités dans les "samedis de l'éducation" des 15 et 22 mars, 
la phobie scolaire commence par des déceptions, puis des blocages de plus en plus importants, ne laissez pas votre enfant 's'enfoncer',
en tant qu'éducatrice je peux vous aider,
prenez cela au sérieux 

 

lire sur ma page fb du 23/03/2014

article http://tempsreel.nouvelobs.com/education/20140321.OBS0797/le-bonheur-ce-grand-tabou-de-l-ecole-francaise.html

"le bonheur, ce grand tabou de l'école française" :

les choses bougent et évoluent et Philippe Meirieu propose autre chose dans son essai :

Philippe Meirieu (dir.), "Le plaisir d’apprendre", Autrement, 160 p., 19 euros.

 

 

-=-=-=-=-

 

 

Puis ... l'année a passé si vite,

excusez-moi de ne pas avoir eu le temps d'écrire,

les séances sont denses et si intéressantes.

 

Retrouvez moi sur ma page facebook, merci.

 

 

-=-=-=-=-